S'abonner à partir de 1€ Télécharger l'appli Déconnexion

Millau : quand Yep Production personnalise les baskets

Millau : quand Yep Production personnalise les baskets
Michaël et Simon ont répondu à toutes les sollicitations...
EVA TISSOT
Twitter

À l'initiative de la boutique S2, les graffeurs ont fait sensation samedi.

Si l'exposition sur la place du Mandarous de véhicules customisés pour le Téléthon a trouvé cette année encore son public, le tuning est un art qui se décline aussi sur les chaussures. Démonstration samedi à l'entrée du magasin Street & sport (S2), sis dans la galerie marchande du Cap du Crès où, à l'initiative de Yorgo Syros, jeune employé de l'enseigne, les deux graffeurs de la société Yep production sont venus personnaliser les baskets des clients. Et ce, au rythme du hip hop diffusé à plein régime par Deejay Big.

Avec leurs bombes de peinture fluo, leurs feutres indélébiles et quelques autres accessoires en usage dans le street art, Michaël et Simon ont répondu aux sollicitations, qu'elles soient classiques ou plus saugrenues (du prénom stylisé à la devise, euh... disons, hédoniste), d'ados soucieux de marquer leurs différences jusqu'à la pointe de leurs tennis... "C'est la première fois que l'on fait ça, reconnaissent les deux graffeurs. Mais on a fait des tests avant, et ça rendait plutôt bien."

"Quand il y a un joli graff, en général, les gens le respectent"

Créée voilà sept ans par ces deux Millavois, aujourd'hui installée à Montpellier, la société Yep production répond à des commandes de collectivités, professionnels et particuliers aux quatre coins de France. "On a récemment travaillé pour une station-service, sur une solution anti-tag. Quand il y a un joli graff, en général, les gens le respectent." Après l'animation “Crée tes shoes” pour S2, le duo va pouvoir ajouter le tuning à sa palette...

édition abonnés : à lire sur midilibre.fr

Reportage
De Sète à Marseillan, la mise en protection des lidos se poursuit

Encore 350 000 € de travaux entre Sète et Marseillan et pas moins de 10,5 M€ prévus à Frontignan.
commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article.